Les trois étapes à suivre pour utiliser un motoculteur

Un motoculteur est un outil utilisé pour préparer le sol pour la culture et la plantation. Il existe des motoculteurs manuels pour si votre zone de travail est petite, mais la plupart des gens utilisent des motoculteurs pour travailler de plus grandes surfaces. La fonction principale d’un motoculteur est de casser le sol, de pailler la matière organique et de mélanger la matière organique et l’engrais avec le sol. Voici donc les étapes que vous ne devez pas négliger.

Très importante, préparez le sol pour le labourage et la plantation !

 

  • Enlevez les mauvaises herbes

 

Pour rendre le travail de labour plus facile et plus efficace, il est important d’enlever les mauvaises herbes. Le but du labourage est de préparer le sol pour de nouvelles plantes, donc vous devez commencer par enlever tout ce qui peut gêner cette nouvelle croissance. Utilisez une pelle pour creuser dans le sol autour des racines des mauvaises herbes. Commencez à quelques centimètres de la plante et creusez à un angle de 45 degrés vers le centre des racines. Déterrez les racines avec la pelle et tirez les mauvaises herbes à la main. Portez des gants de jardinage pour ne pas abîmer vos mains. Par la suite, utilisez un herbicide pour tuer les restes de mauvaises herbes. S’il y a des plantes mortes, vous pouvez les laisser dans la zone à pailler. Vous les mélangerez plus tard aux engrais.

 

  • Enlevez les obstructions

 

Les roches, les grosses pierres et d’autres obstacles rendent difficile la culture du sol. Les gros rochers gênent particulièrement le motoculteur. Il est donc préférable de les déplacer avant de commencer  le travail. Cherchez des pierres, les mauvaises herbes et tout autre objet qui ne sont pas du sol. Ces objets sont également des obstacles pour les semis qui essaient de pousser.

 

  • Testez et évaluez le sol

 

Certaines plantes ont besoin de certaines conditions de sol pour croître et si votre sol ne répond pas à ces besoins, alors vos plantes peuvent mourir. Deux qualités que vous devriez évaluer sont le type de sol et le pH. Vous pouvez tester le pH avec un kit de test que vous pouvez acheter dans les magasins de jardinage ou dans les quincailleries.

 

  • Fertilisez le sol

 

Afin de rendre les conditions plus favorables pour vos plantes, vous pouvez fertiliser le sol avec des matières organiques pour le rendre plus approprié pour la culture. Par exemple, vous pouvez ajouter des sols spécifiques pour créer du terreau. Vous pouvez également ajouter des composants pour ajuster le pH. Pour un jardin avec un pH élevé et un sol acide, saupoudrez de chaux ou de cendre de bois sur le sol avant de travailler pour équilibrer le pH. Pour un jardin avec un pH bas et un sol alcalin, saupoudrer de sciure de bois, de mousse de tourbe ou de compost. Pour un jardin avec un sol sableux ou argileux, ajoutez cinq à dix centimètres de compost, de fumier, de mousse de tourbe ou de feuilles déchiquetées. Presque tous les types de sols bénéficieront de l’ajout de compost organique, de moisissures ou de fumier composté.

Démarrez votre motoculteur

La plupart des motoculteurs sont dotés de dents avant. Vous devez donc ajuster la profondeur de travail. Portez toujours des lunettes de sécurité lors du labourage, car des pierres, de la saleté et des débris peuvent être projetés par les dents. C’est aussi une bonne idée de porter des manches longues et des pantalons pour protéger vos bras et vos jambes. Les bottes lourdes ou en acier sont également recommandés pour protéger vos orteils des dents. Vous pouvez maintenant démarrer votre motoculteur. Normalement, il doit avoir un interrupteur marche / arrêt. Les motoculteurs sont des machines à moteur et avant que vous puissiez démarrer le moteur, vous devez remplir le réservoir de carburant ou brancher l’outil au secteur.

Travailler le sol

Une fois le moteur démarré, vous remarquerez que les dents ne tournent pas tout de suite. Pour engager les dents, appuyez sur les leviers sous chaque poignée. Lorsque vous voulez travailler le sol en profondeur, soulevez les poignées vers le haut pour incliner les dents vers le bas. Lorsque vous enfoncez les dents dans le sol, elles commencent à remuer le sol. Avancez à un rythme normal, tout en gardant le motoculteur à la même profondeur. Lorsque vous arrivez à la fin de votre première rangée, poussez la machine vers l’avant dans un mouvement de courbe pour la retourner. Une fois que vous avez parcouru chaque rangée et labouré toute la zone, répétez le même processus, en travaillant dans la direction opposée. Par exemple, si vous avez effectué des passes horizontales la première fois, faites des passes verticales cette fois-ci.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *